blog scooter
actu scooter et achat scooter by kidioui
Accueil » suzuki » Suzuki promet un nouveau Burgman pour 2013
jan
21

Même si ce n’est pas au dernier show milanais (salon EICMA) que l’on a pu apercevoir les nouveaux Suzuki Burgman, ceux-ci ont tout de même été confirmés ces derniers jours. Ainsi, 2013 incarnera probablement l’année du renouvellement pour le modèle, dans ses cylindrées 125, 400 et 650cc. Rien n’est encore définitif, mais d’après les dires de la direction française pendant la récente convention du constructeur, les scooters sont techniquement prêts, seul manque une date de sortie.

En panne d’imagination depuis plusieurs années consécutives, il faut dire que la firme japonaise Suzuki s’est fait désirer. Cela fait en effet près de 10 ans que le Burgman existe et cette fois-ci il sera entièrement repensé. Un choix pertinent de modèle dira-t-on, car le scooter se vend encore très bien malgré ses nombreuses bougies (plus de 4000 Burgman vendus en 2011). De plus, l’ambition du constructeur reste intacte avec un objectif de croissance important pour 2014. Reste encore à savoir si le Burgman pourra endosser le premier rôle dans ce nouveau scénario.

Il est vrai qu’en Europe Suzuki perd actuellement de plus en plus de parts de marché. C’est pourquoi, outre le nouveau Burgman, la marque prévoit aussi trois nouveautés moto dans le but de redorer son blason. La liste des nouvelles caractéristiques et nouveautés du Burgman demeure encore inconnue. Une chose est sûre : la communauté scooter va l’attendre de pied ferme ces prochains mois. Rendez-vous très prochainement sur votre blog pour lire la suite de ces aventures…

partager cet article
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • PDF
  • Ping.fm
  • RSS
  • Scoopeo
  • Technorati
  • Twitter
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz
  • Add to favorites

, , , ,

Une Réponse à “Suzuki promet un nouveau Burgman pour 2013”

  1. Garfield
    22 janvier 2012 at 14:38 | #1

    Suzuki a eu l’intelligence (avait-il d’autres choix ?) de rester « ferme » sur ces positions tarifaires (rassurant pour l’acheteur). D’où la relative stabilité de ses modèles 125 et 650 (cas particulier comme l’est le T-Max). Le 400 n’a pas eu cette chance.
    Objectivement, force est de reconnaître que leur concept est réaliste (le quotidien est implacable). Reste à améliorer la maintenance qui elle ne l’est pas. Vidange tous les 6000kms et courroie tous les 18000kms n’ont rien de « fantaisistes ».
    Vu le contexte, il serait avantageux pour Suzuki de communiquer assez vite (de toute façon, ils sont prêts, non ?) à leur sujet. Pourquoi ? Parce qu’un budget ne s’improvise pas. Mieux, il ne faut pas qu’il « parte » chez un concurrent, basique loi de marché.
    Paradoxalement, Suzuki est le mieux placé pour « coller » d’entrée au contexte. Tirera-t-il profit de cette opportunité ?

Ajouter une réponse